6 astuces utiles pour voyager pas cher au Mexique Part.2

Vue panoramique sur la cascade de Hierve el Agua et les montagnes autour de la ville de Oaxaca

La semaine dernière je vous ai donné les 3 premières astuces de cette séries de 6, pour voyager pas cher au Mexique.
Je vous ai parlé de l’importance de la planification, de la ou des villes où vous allez séjourner, et enfin de deux points majeurs dans votre voyage (l’hébergement et la nourriture) afin de bénéficier de prix avantageux.


Aujourd’hui je vous dévoile donc les 3 derniers tips pour profiter du Mexique au meilleur prix!


4. Transport
De manière très surprenante, au Mexique, les bus de première classe sont hyper-confortables. Je m’aventure même à dire, qu’ils sont plus confortable que les avions. Il existe même, des options luxueuses avec des écrans personnels, table, siège qui s’allonge dont le coussin est à mémoire de forme, cafétéria, wifi… Si vous vous organisez de manière intelligente, vous pourrez vous permettre de voyager comme un roi ou une reine de temps en temps.
Tout comme le billet d’avion, l’anticipation est le maître mot pour économiser. Je vous recommande la ligne de bus ADO, qui propose une application oú vous pourrez acheter votre billet, et économiser jusqu’à 50% si vous les achetez avec anticipation. C’est ainsi que vous pourrez vous surprendre en vous réservant un bus de luxe à prix bas, ou économiser encore plus en prenant l’option normal qui n’est pas mal du tout.


Il existe également des bus de seconde classe, ceux-là, je les recommande aux aventuriers purs et durs, et aux personnes qui ne sont pas dérangé par l’inconfort, le manque de ponctualité, et parfois les failles sur le chemin. Ces bus sont en moyennes 30 à 40% moins chers que ceux de première classe.
Le site Blablacar est disponible au Mexique, donc n’hésitez surtout pas à jeter un oeil à cette option, qui est excellente pour les courts trajets.
Uber aussi est développé au Mexique et vous coûtera en moyenne 20 à 30% de moins qu’un taxis. Sans compter que c’est plus sûr qu’un taxis traditionnel.



*L’astuce en plus : Si vous voyagez d’une région à une autre, ils est plus que probable que votre trajet dure plus de 6h. Je vous recommande donc de prendre un bus de nuit, ainsi, vous économiserez une nuit d’hébergement et du temps de visite ( à cet effet, je recommande uniquement les bus de première classe pour le confort, et la sécurité).


5. Parlez avec les locaux
Bien que la langue puisse être une barrière, beaucoup de jeunes et de commerçants parlent anglais dans les lieux touristiques, et si malgré cela ça ne va toujours pas pour vous, je vois deux options. Dépoussiérer votre espagnol, oui oui, celui que vous avez appris au collège et au lycée. Cela met un peu de temps à revenir mais il faut persévérer, une langue c’est comme un vieux vélo il faut le dérouiller quand il n’a pas servit pendant longtemps puis mettre de l’huile régulièrement (soit relire un peu, écouter beaucoup et pratiquer même si on fait des erreurs).  Ou vous pouvez utiliser l’application de google traduction qui traduit directement ce que vous dites dans la langue de votre choix puis change immédiatement dans la configuration de langue inverse pour que l’autre personne vous réponde. C’est une manière sympathique de partager si les langues ça n’est pas votre truc, et cela peut être utile dans beaucoup d’occasion! Ma mère et ma belle-mère était inséparable lors de la visite de ma mère en France grâce à cette application. Elles ont passés des heures et des heures à rigoler alors que chacune ne sait dire que quelques mots en français pour ma mère, et en espagnol pour ma belle-mère, tels que “bonjour”, “bien dormi”, ou “ça va”.
La seule chose qu’il faut prévoir avec cette application, c’est qu’elle utilise internet. Vous devez avoir une connexion wifi ou avoir vos donnés internets qui fonctionnent. Vous pouvez soit contacter votre fournisseur de téléphonie mobile pour connaître les tarifs et si ils fonctionnent au Mexique ou bien acheter une carte sim à mettre dans votre téléphone dans une boutique style Oxxo ou 7eleven (un convenient store), et la charger en crédit.



*L’astuce en plus : Plus les phrases que vous faites sont longue et fournies en vocabulaire, plus les choix de mots seront pertinent dans la traduction. Donc ne soyez pas timide!

Défilé des lycées publics dans le centre ville de Oaxaca

Les mexicains sont très accueillants, et vous verrez que
plus vous parlez avec eux, et leurs raconterez votre voyage, plus ils seront contents de vous emmener visiter ou vous indiquer des lieux magnifiques, historiques, et pas forcément connus. Ils vous inviteront certainement à manger, ou à des fêtes, ou aux deux! Évidemment soyez prudents, et suivez toujours votre instinct, tout le monde n’est pas forcément bien intentionné!


N’hésitez pas à poser des questions si vous êtes perdu ou que vous voulez trouver quelque chose, une boutique, un lieux ou un transport. À savoir que nous les mexicains nous avons une façon bien particulière d’indiquer les directions par des détails ou des numéro de rue qui ne sont pas toujours précises ( par ex : après l’arbre, tournez à gauche, vous allez tout droit en passant 3 rue, et vous allez voir une taquería qui s’appelle Tacoloco, et bien c’est en face) mais si vous êtes bien attentifs à ce qui vous entoure, vous y arriverez sans problèmes.
C’est comme ça que j’ai fini par travailler sur un évènement de miss Nayarit, avec boisson incluses complètement gratuit! (Beaucoup, vraiment beaucoup de tequila : attention, l'abus d'alcool est dangereux pour la santé.)





6. Divertissement

Les entrées à des sites touristiques comme des parcs naturels, des pyramides, cenotes sont très économiques, le plus coûteux parfois, se sont les transports car ces sites se trouvent dans des endroits très reculés ou difficilement accessibles.
Renseignez-vous à la réception de l’hostel ou de l'hôtel quels sont les lieux à visiter dans la zone. Il y a toujours des sites gratuits comme des églises, des monuments historiques, des évènements publics gratuits (comme une soirée dansante dans le centre ville comme celle que j’ai filmé), des expositions dans des musées…


Pour des attractions touristiques plus importantes, il existe des tours. Prenez l’information, mais demander également les alternatives pour les faire par vous-même. Demandez quels transports prendre, le coût et les horaires. Parfois, c’est possible de s’y rendre par les transports en commun, ce qui est plus économique et divertissant car vous serez avec les locaux, et vous pourrez suivre mon conseil antérieur sur l’échange ;).
S’il n’existe pas de transport en commun, vous pouvez prendre un taxis que vous pourrez partager avec des camarades de l’hostel pour diviser les coûts et passer un moment agréable. Analysez les possibilités et prenez l’option qui vous conviendra le mieux!
Par exemple, la visite de cette impressionnante cascade pétrifiée avec d’infinies piscines naturelles dans les montagnes de Oaxaca m’a coûté en tout et pour tout, 8€ transport et repas compris. Qu’en pensez vous?

Cascade de Hierve el Agua près de la ville de Oaxaca

À vos préparatifs et faites un excellent voyage!


Commentez, posez des questions, ajoutez une précision, racontez-nous votre voyage, et surtout, partagez à vos amis!

Si ce post vous à plus, inscrivez-vous à la Newsletter pour ne pas en rater un seul. A venir des recettes, d'autres astuces, des lieux au Mexique, de l'artisanat et bien plus. ;)



Commentaires